Kheper lln

Jour : le samedi de 10h00 à 12h30 et de 14h à 17h30
Adresse : Couvent Fra Angelico, Avenue du Ciseau, 10 à B - 1348 Louvain-La-Neuve

Programme

  • Claude Obsomer, Herkhouf et la localisation du pays de Iam
  • Camille Pierre, Les mariages diplomatiques à la XVIIIe dynastie
  • Benjamin Detry, Le colosse de Memnon : une destination touristique pour Grecs et Romains ?

 


Détails

  • Claude Obsomer, Herkhouf et la localisation du pays de Iam

La tombe d’Herkhouf à Assouan conserve en façade le récit des quatre voyages commerciaux que Herkhouf mena vers Iam à la VIe dynastie. Ces récits sont lus et interprétés dans leur contexte historique et géographique. Les différentes hypothèses pour la localisation de Iam sont analysées et évaluées.

  • Camille Pierre, Les mariages diplomatiques à la XVIIIe dynastie

La période du Nouvel Empire voit se développer une pratique nouvelle en matière de relations politiques entre l’Égypte et les puissances du Proche-Orient : le mariage diplomatique. Lors de cette conférence, nous verrons quand et comment les pharaons l’ont mis en place et quels avantages ils en tiraient. Des négociations aux noces, nous étudierons également comment étaient préparés ces évènements majeurs de la scène politique internationale.

  • Benjamin Detry, Le colosse de Memnon : une destination touristique pour Grecs et Romains ?

Construites devant le Temple des millions d'années dans la Thèbes égyptienne, deux statues jumelles d'Aménophis Ⅲ, pharaon de la XVIIIᵉ dynastie, attirèrent l'attention des Grecs et des Romains au tournant de l'ère chrétienne. Fascinés par la longévité de la civilisation pharaonique, les Grecs assimilèrent le passé historique égyptien à leurs propres temps mythiques, et voulurent voir dans ces statues la figuration de Memnon, héros troyen, fils de l'Aurore. Des tremblements de terre successifs avaient en effet rasé le temple, laissant ces deux colosses pour seuls vestiges, et avaient affecté l'une des deux statues d'un phénomène acoustique extraordinaire : tous les jours, aux premiers rayons du soleil, la statue produisait un son mélodieux. Il n'en fallut pas plus pour que des voyageurs se pressent au pied du colosse pour entendre Memnon chanter à l'aurore, et graver dans la pierre la trace deux fois millénaire de leur passage. Dans cette conférence, nous verrons ce que les témoignages épigraphiques et littéraires écrits en latin et en grec nous apprennent de la pratique des voyages dans l'Antiquité classique.