Marie-Marcelle Galitzine

Marie Marcelle Galitzine

Après des études de Régendat en Sciences commerciales et Langues germaniques, puis en Pédagogie (section rééducation à l’UCLouvain), Marie-Marcelle Galitzine-Patrlj a passé sa vie professionnelle dans l’enseignement, d’abord dans une Ecole Normale, ensuite à Butembo (Nord Kivu, Congo devenu Zaïre pendant son séjour) et enfin dans une école professionnelle à Molenbeek-Saint-Jean où elle a pratiqué diverses techniques (dessin, tissage, peinture sur soie, aquarelle).

Ensuite elle s’est intéressée aux icônes, à la signification symbolique des éléments qui y figuraient, à la technique de préparation des planches, de la dorure à la feuille et de la stylisation byzantine, surtout pendant le siècle classique de la Russie (XVe – XVIe siècles).

Passionnée par l’Égypte ancienne, elle a également visité divers lieux de l’Égypte chrétienne. L’iconographie religieuse copte comprend de très anciens témoins de la christianisation de l’Égypte, dont quelques églises et monastères encore actifs et ouverts actuellement. Des fresques très anciennes (IXe – XIIe siècles) y sont conservées dans le Wadi Natroun. Les églises coptes ont les mêmes éléments que les églises orientales, et les icônes coptes modernes reprennent les mêmes éléments symboliques significatifs. Le musée copte du Caire comprend également de nombreux souvenirs, tissus, icônes, fresques, textes…