[ARL, C6] Cycle de conférences (10h30)

Collectif EGYP Puzzle 940 bandeau

Cours collectif


Séances : le samedi de 11h à 12h30
Q2, 2019 : 12 janvier ; 26 janvier ; 09 et 23 février ; 16 et 30 mars ; 27 avril


12/01/2019 C. Simon
Les collections du XIXe siècle
  Suite à la campagne d’Égypte de Napoléon et au déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, l’Égypte fascine le monde occidental. Cette fascination va se manifester par de nombreuses fouilles plus ou moins légales et la constitution des grandes collections égyptologiques d’Europe ainsi que la fondation des premiers musées égyptiens.
26/01/2019 M. Libert
La femme en Égypte ancienne
 

Amour, érotisme et sexualité…
« La bouche de ma sœur est un bouton de lotus, ses seins sont des pommes d’amour (…) Et moi je suis l’oie sauvage. Mes regards montent vers sa chevelure, un appât et je suis pris au piège ». Ces quelques mots nous transportent dans l’intimité des égyptiens. Comment aimaient-ils ? Quels artifices utilisaient–on pour séduire ? Quelles pratiques et interdits étaient en cours ? À travers un monde de textes, de symboles et d’images levons le voile sur la sexualité des égyptiennes (et des égyptiens…).

09/02/2019 M. Carraggi
Chimie et cosmétique dans l'Égypte ancienne
  Les objets retrouvés lors de fouilles en Egypte et les restes de leurs contenants, passés au crible de méthodes d’analyses contemporaines, révèlent la présence de composés à la fois naturels mais aussi nouveaux, résultats de procédés de synthèse avancés.
Nous constaterons ainsi que très tôt dans leur histoire, les Egyptiens développèrent une science chimique qu’ils mirent au service de l’hygiène, de la beauté et de la séduction.
Nous nous intéresserons plus particulièrement aux fards. Utilisés dès l’époque prédynastique, ces cosmétiques jouaient de nombreux rôles aux yeux des Egyptiens : à la fois esthétiques, thérapeutiques mais aussi religieux. Grâce à l’apport couplé de sources archéologiques, textuelles et des méthodes d’analyse en laboratoire, nous verrons que cette poudre minérale, appelée msdmt, occupait une place importante dans la vie quotidienne. Pour elle, les anciens Egyptiens firent preuve d’une grande inventivité technique, non développée dans d’autres domaines.
23/02/2019 M. Michel
Chaouabtis et ouchebtis, figurines funéraires de l'Égypte ancienne (deuxième partie)
 

Figurines funéraires incontournables, les chaouabtis ou ouchebtis sont présents en plus ou moins grand nombre dans tous les musées du Monde.
Souvent regroupés en rangs serrés dans les vitrines, ils perdent en spécificités et en humanité. En effet, certains des acteurs de l'Égypte ancienne ne nous sont connus que par les figurines funéraires qui leur sont étroitement associées et une analyse détaillée permet de mettre en évidence leurs différences de matériaux, de tailles, de styles et de textes. En outre, certaines de ces figurines sont à ce point "unique" qu'il est possible de constituer un véritable "cabinet de curiosités".

16/03/2019

L.-A. Vandersteen

Darius en Égypte
 

Le roi Darius (522 à 486 aCn), a eu une influence non négligeable sur l'Egypte ancienne, qui à l'époque était une satrapie de l'Empire achéménide.
En effet, nous analyserons, grâce aux sources égyptiennes et perses, l'influence qu'a eu Darius sur l'Egypte, notamment concernant les réformes qu'il a mis en place, ainsi que la question du creusement du canal qui reliait le Nil à la Mer Rouge.

30/03/2019 D. Malnati
La jeunesse d'Akhénaton
  On connaît Akhenaton, ce pharaon non conventionnel dans l’histoire de l’Egypte antique. Son nom est associé à Amarna, sa capitale en Moyenne-Egypte, mais c’est oublier que le fils d’Amenhotep III a d’abord initié ses réformes à Karnak.
Les découvertes archéologiques d’Amarna et de Karnak ont permis de situer Amenhotep IV / Akhenaton, mais quantité de questions demeurent quant au personnage et son époque, le pourquoi de sa réforme tant religieuse qu’architecturale, la destruction de ses monuments...
Cet exposé se propose d’étudier les premières années de ce que l’on nomme aujourd’hui « l’Atonisme », né à Karnak. Cinq à sept années qui ont failli bouleverser l’équilibre de l’Egypte millénaire à la fin de la 18e dynastie.
27/04/2019 N. Gauthier
Alexandrie : le rêve d'Alexandre le Grand
  ---

Antenne d'Arlon - Institut Notre-Dame (INDA) - rue Netzer, 21 - B - 6700 Arlon

Inscription : Non-membres, 65 € ; Membres, 55 € ; Étudiants, réductions, 25 €