[11/05/2021, 14h30] Laura Parys, « Soutenance publique de thèse » VIA TEAMS

Laura Parys Soutenance 

« L’Égyptien dans la tourmente. Analyse du concept d’isfet dans la littérature dite « pessimiste » de l’Égypte ancienne »

 

Cette thèse doctorale s’intéresse au concept d’isfet (le désordre, le chaos), tel qu’il est développé dans les sources textuelles de l’Égypte ancienne des IIIe et IIe millénaires av. J.-C. Cette recherche porte d’abord et prioritairement sur l’analyse des textes littéraires dits « pessimistes », dans lesquels le concept d’isfet occupe une place prépondérante. Elle les compare ensuite à d’autres sources textuelles qui évoquent des situations de troubles, en vue de définir la conception du chaos dans l'imaginaire de l’Égypte ancienne.

 



Les égyptologues désignent sous l’appellation de « pessimistes » cinq textes littéraires qui décrivent l’état du pays privé de la maât (ordre cosmique et social) : les Admonitions d’Ipou-our, la Prophétie de Néferty, la Complainte de Khâkhéperrê-séneb, le Dialogue d’un homme avec son ba et le Paysan Éloquent. Selon l’opinion communément admise, ce genre littéraire aurait émergé au début du Moyen Empire (vers 2020-1730 av. J.-C.) pour représenter la crise politique et sociale ayant marqué la Première Période intermédiaire (vers 2160-2020 av. J.-C.). Mais il s’avère que cette description des tourmentes collectives et individuelles semble relever davantage de la fiction littéraire que de la réalité historique. Par ailleurs, des études philologiques et linguistiques récentes tendent à démontrer que ces œuvres n’ont pas toutes été composées au début du Moyen Empire. Par conséquent, il convient de reconsidérer l’appartenance de ces textes à un genre littéraire défini comme « pessimiste », dans la mesure où la mise en œuvre du concept d’isfet au sein de chaque texte étudié peut résulter de motivations tout à fait spécifiques. Ainsi, à la lumière de la théorie des genres de Gérard Genette, nous avons relevé les caractéristiques communes et distinctes des textes étudiés et nous avons été en mesure d’émettre de nouvelles hypothèses pour leur classification générique.

Le jury est composé de Madame et Messieurs les professeur·es :

 

Jan TAVERNIER (UCLouvain), Président du jury
Claude OBSOMER (UCLouvain), Promoteur et Secrétaire du jury
Marie-Cécile BRUWIER (Directrice honoraire du Musée de Mariemont), Lectrice
Christian CANNUYER (Université Catholique de Lille), Lecteur extérieur
Bernard MATHIEU (Université de Montpellier 3 Paul Valéry), Lecteur extérieur

Faculté de Philosophie, arts et lettres, Salle du Conseil - Collège Erasme, Place Blaise Pascal, 1 - 1348 Louvain‐la‐Neuve - Entrée libre

 

Lien Teams : vous recevrez le lien Teams via notre mailing list.