Amandine Godefroid

Amandine Godefroid

Amandine Godefroid a obtenu un Master en Langues et Littératures anciennes orientales en 2011, à l’ULB. Son travail de mémoire avait pour sujet le Livre des Morts des Anciens Égyptiens : « Étude du chapitre 182 du Livre des Morts des Anciens Égyptiens. Une origine possible du genre de l’arétalogie. ‘‘Je suis Thot’’ ». Elle a eu l’occasion de présenter ses résultats lors des Journées des Orientalistes Belges (2012) et lors du 1st Annual Birmingham Egyptology Symposium à l’Université de Birmingham (2014).

Elle est actuellement doctorante en Egyptologie à l’UCL, sous la direction des professeurs Claude Obsomer et Marie-Cécile Bruwier. Le sujet de la thèse porte sur la relation entre texte et image dans le Livre des Morts, au travers de l’étude de chapitres illustrés présents dans une sélection de papyrus funéraires datant du Nouvel Empire.

Pour d'autres associations, elle a également tenu diverses conférences présentant différents aspects du Livre des Morts. Elle a par ailleurs participé à des conférences en duo sur des sujets tels que l’analyse iconographique comparée à l’analyse textuelle, ou encore la signification du khôl en Égypte ancienne. Depuis 2013, elle donne également des cours de lecture des hiéroglyphes. Durant l’été 2014, elle a donné un cours portant sur les pratiques funéraires en Égypte ancienne.